Partagez | 
 

 Histoire du MIS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kathleen Stevenson
Directrice
avatar
Messages : 682
Date d'inscription : 12/08/2013

MessageSujet: Histoire du MIS   Ven 16 Aoû - 16:19

Issue d’une famille anglaise aisée, Kathleen Stevenson  débuta sa brillante carrière dans un collège réputé à Swansea, ville littorale. Elle enseigna également quelques années dans le Yorkshire, dans un pensionnat de jeunes garçons. Elle fut rapidement impressionnée par les capacités cognitives de ses élèves, et cette expérience lui permit de jauger les capacités intellectuelles réelles des enfants, que l’on sous-estime trop souvent. A la fin de la première guerre mondiale, elle fut appelée au gouvernement pour assister son oncle qui travaillait au ministère de la guerre. La pénurie en secrétaires qui maîtrisaient la dactylographie était importante, et son oncle avait confiance en elle pour la seconder. Son travail exemplaire fut remarqué par le ministère, bien que son sexe l’empêchât d’occuper une position plus haute dans la hiérarchie. Durant l’entre-deux-guerres,  elle travailla dans l’ombre de nombreux politiques importants travaillant à la défense du territoire. On lui confia dès le début des années 1930 des missions officieuses destinées à rapporter des informations secrètes récoltées par les premiers radars anglais,  qui n’étaient alors que des prototypes. La jeune femme avait un sens inné de la discrétion, même si elle n’avait pas la formation adéquate. Mais les temps étaient rudes depuis la crise de 1929, et le gouvernement devait composer avec les moyens du bord…
Dès 1938, Miss Stevenson fut mutée au MI6 où ses compétences étaient aussi utiles qu’appréciées. Dans le renseignement, les femmes retenaient beaucoup moins l’attention que les hommes et l’ennemi s’en méfiait beaucoup moins… elle rapporta d’Allemagne de solides preuves permettant de conclure que le réarmement du pays ennemi était imminent…
Elle rapporta d’Allemagne de solides preuves permettant de conclure que le réarmement du pays ennemi était imminent… Le MI6 se mit alors en branle pour mettre tous les avantages du côté anglais, sentant la guerre arriver. Mais ils manquaient cruellement d’effectifs, car la plupart des espions anglais en activité en Allemagne et dans les pays de l’alliance étaient prisonniers, disparus ou assassinés.
Miss Stevenson, repensant à ses expériences avec les enfants, et plus particulièrement au pensionnat qu’elle avait dirigé, soumit alors une idée impensable…
Pourquoi ne pas recruter des enfants, pour en faire des espions insoupçonnables ?

Evidemment, cette idée fit beaucoup de remous au sein du gouvernement et du MI6. Mais après une longue et efficace argumentation de la part de la jeune femme, chacun comprit que ce système, bien loin de l’exploitation d’enfants, pourrait au contraire offrir une seconde chance à des orphelins dévastés par la guerre. L’idée fut mûrement réfléchie, allant du statut administratif de ces enfants jusqu’aux détails de leur entraînement. Et finalement, le temps pressant, ces solutions furent rapidement mises en pratique.

Le MIS ouvrit au cours de l’année 1940. Le site littoral y fut choisi pour son emplacement idéal pour entraîner les recrues, la mer étant depuis toujours la première force militaire de la Grande Bretagne. Le nom de l’orphelinat, Modern Institute of Seafront, fut logiquement choisi en fonction de la localisation du bâtiment. Il fut décidé que seuls les orphelins pourraient y être admis, car l’idée d’arracher des enfants à leurs parents pour renseigner l’Angleterre franchissait de bien trop nombreuses limites éthiques. La mixité du recrutement fut naturellement instaurée, car le sexe n’a pas beaucoup d’influence sur la constitution physique ou morale d’un jeune enfant. Ainsi, l’entraînement serait le même pour tout le monde, et les besoins d’effectifs étaient trop importants pour écarter la moitié de la population admissible. De plus, d’excellentes aptitudes physiques et intellectuelles furent exigées, dans le but de permettre aux enfants de gérer le mieux possible les situations qu’ils auraient à affronter dans ce contexte difficile. Finalement, tout fut mis en œuvre pour assurer aux recrues les meilleures conditions de vie possible, le gouvernement ayant à cœur de se déculpabiliser de l’utilisation de ces enfants innocents dans un conflit international qui les dépassait tous…
Cet institut devint évidemment un secret d’Etat. Le MIS, filiale du MI6, ne montra qu’un accueil factice visible à tous, mais ses véritables bâtiments furent cachés au cœur d’une forêt gardée militairement. Les enfants qui intégrèrent l’orphelinat furent rayés de l’état civil et prirent la nationalité anglaise sous un nom d’emprunt. En clair, les enfants de MIS devinrent introuvables aux yeux du monde, autant pour la réussite de leur mission que pour leur propre sécurité… Et leur mission n’est pas des moindres : ils sont chargés de combattre le nazisme au service du Royaume Uni…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://institut-mi6.forumactif.org
Kathleen Stevenson
Directrice
avatar
Messages : 682
Date d'inscription : 12/08/2013

MessageSujet: Re: Histoire du MIS   Mer 29 Jan - 17:19


Les six premiers mois (août 1940 - janvier 1941)

MIS ouvre donc officiellement le 12 août 1940. Et déjà les premiers futurs agents arrivent : Gabriel Deschamps et Matthias Speth arrivent par hasard, mais montrent d'excellentes aptitudes à être espions; suivi de peu par Jorgue Puedos, Louis Himler et Jozef Lasca. Tous passent la session n°1 du PEI avec brio, et sont prêts à partir en mission. Néanmoins, Kathleen préfère encore un peu attendre, afin que les quatre garçons acquièrent plus de connaissances, nécessaires au bon déroulement des opérations.  

Ensuite, les prochains agents recrutés auront quelques difficultés disciplinaires, aussi, la directrice les aura vite placé dans un orphelinat de qualité quelque part en Angleterre : elle comprenait quelque chose d'essentiel : il ne faut pas prendre n'importe qui, il faut prendre des gens prêts à se battre, réellement, pour leur (nouveau) pays.

Heureusement, quelques exceptions sortent du lot : Ayn Klein (première fille au MIS!) et Gaël le Plaec, qui, eux aussi, réussissent avec brio leur PEI. Eux aussi sont prêts à partir espionner. D'ailleurs, c'est le cas de Gabriel Deschamps et Matthias Speth, premiers agents du MIS à devenir réellement opérationnels. Ils sont envoyés en Allemagne, au Reichstag.

Entre temps, une troisième salve d'agents à former arrive : Mutamuriza Karinga et Thomas Fauconnier. Et enfin, tout récemment, Aaron Janow a rejoint nos rangs! Il attend surement avec impatience le début de sa formation...

La mission va-t-elle réussir? Les agents formés vont-ils réaliser des exploits partout dans le monde? La paire complice va-t-elle réussir ce qu'on lui demande de faire en PEI?

À suivre...!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://institut-mi6.forumactif.org
Kathleen Stevenson
Directrice
avatar
Messages : 682
Date d'inscription : 12/08/2013

MessageSujet: Re: Histoire du MIS   Lun 9 Juin - 10:19


Janvier 1941 - Juillet 1941

Ces six mois suivants sont plutôt calmes au niveau de l'arrivée des recrues. Kathleen Stevenson a compris la leçon après plusieurs incidents (heureusement légers) : elle doit être plus sélective... Du coup, il y a moins de nouvelles recrues.

Ce qui n'empêche pas les autres agents d'être particulièrement actifs : Gabriel Deschamps et Matthias Speth finissent avec succès leur première mission au sein du Reichstag Nazi. C'était un soulagement pour tous : le MIS était sur la bonne voie. Dorénavant, le directrice serait respectée de tous dans la direction du MI6, les services secrets britanniques. Mais il ne faut pas se reposer sur ses lauriers, néanmoins. D'autant que les agents n'en sont pas ressortis sans séquelles psychologiques...

Aaron Janow devient agent opérationnel, après avoir réussi brillamment son PEI. Pendant ce temps, Gaël le Plaec, Ayn Klein et Jorgue Puedos sont envoyés en mission en Bretagne pour renforcer les plans d'invasion de la base allemande d'où décollent les avions qui bombardent Londres la nuit. Enfin, Mutamuriza Karinga et Thomas Fauconnier, qui avaient déjà formé un excellent binôme au cours de leur PEI sont envoyés dans une mission dangereuse au plein cœur de Bagdad, la capitale de l’Irak pour démanteler un groupe de jeunes terroristes qui ne veulent pas de la paix anglo-iraquienne.

Quand ils ne sont pas en mission, les agents suivent des cours, comme celui d’espionnage, par exemple. Mais ils s’amusent aussi, au moment des fêtes : Carnaval, Pâques… Tout est un bon prétexte pour rigoler ensemble !

Sur ces expériences riches, Kathleen Stevenson continue à travailler sans relâche pour rendre tous les jours MIS plus performant : elle cherche particulièrement des adultes maintenant, pour encadrer au mieux les enfants dans leur parcours difficile, et pour pouvoir en accueillir plus. Il y a tellement à faire en temps de guerre !

Le mois de juillet est un peu plus calme au MIS, un peu de vacances pour tout le monde, ça ne fait pas de mal! C'est à cet effet, d'ailleurs, que Kathleen Stevenson a préparé une petite surprise pour les agents : Une journée à la plage! Kathleen continue à bosser sur les recrutements, notamment au niveau des adultes. Le personnel du MIS a un nouveau membre en son sein : Julian Hayes. Un nouvel contrôleur de mission pour encore plus d'opérations sur le terrain, donc!
À suivre...!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://institut-mi6.forumactif.org
Kathleen Stevenson
Directrice
avatar
Messages : 682
Date d'inscription : 12/08/2013

MessageSujet: Re: Histoire du MIS   Sam 15 Aoû - 21:23

La suite de l'histoire du MIS se passe dans la ligne du temps, maintenant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://institut-mi6.forumactif.org
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Histoire du MIS   

Revenir en haut Aller en bas
 

Histoire du MIS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Pages d'histoire des hommes et des femmes d'Haiti et leurs épisodes
» Page d'histoire: Tiresias Augustin Simon Sam, president.
» Petite histoire aux grandes aventures :D
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Modern Institute of Seafront :: Chief's office - ADMINISTRATION :: 
Univers de jeu
-