Partagez | 
 

 Welcome, Gentleman !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kathleen Stevenson
Directrice
avatar
Messages : 683
Date d'inscription : 12/08/2013

MessageSujet: Welcome, Gentleman !   Dim 8 Fév - 21:20

Le siège du SIS se trouvait en plein cœur de Londres. Le bâtiment était discret, et on ne se doutait absolument pas de ce qu’il abritait. Personne, sauf ceux qui y travaillent bien entendu, n’aurait été capable de dire quelle était la fonction de ce bâtiment. À vrai dire, il était tellement banal que personne n’y portait attention.

De temps à autre, quand un orphelin ou un gamin des rues traînait dans les rues environnantes, deux agents l’observaient discrètement pour voir s’il pouvait éventuellement convenir à MIS. Les recrues acceptables étaient rares, ça allait de soi : il fallait être sans parent et sans famille, être intelligent et plutôt en bonne condition physique.

La recrue qui allait arriver faisait partie des quelques cas trouvés comme ça, avec une exception cette fois-ci : ce n’est pas la police qui l’avait attrapé. Le SIS avait des contacts à la police, donc l’organisation pouvait s’arranger pour récupérer les enfants. Ce coup-ci, ça n’avait pas été nécessaire.

La directrice sortit de son bureau et se dirigea, à travers les bois, jusqu’à l’accueil factice. Elle arriva juste quand elle entendit les pneus d’une voiture crisser sur les graviers, alors que l’auto freinait dans la pente escarpée en épingle de nourrice qui menait à l’institut. C’était toujours le même homme qui conduisait les nouveaux agents, et Kathleen ne l’aimait toujours pas plus que la dernière fois, surtout qu’à la réunion précédente, au siège du SIS à Londres, elle avait dû faire preuve de tout son sang-froid pour ne pas aller lui foutre un poing dans la figure. Et pourtant, elle était d’une patience à toute épreuve…

Ils se dirent donc poliment bonjour, d’un ton neutre, sans aucune chaleur. L’homme fit assez vite demi-tour, peut-être parce qu’il faisait fort froid dehors, plus probablement parce qu’il n’avait pas très envie de dialoguer avec la femme.

Entre temps, un jeune homme de 13 ans de taille relativement grande pour son âge s’avança vers Kathleen. Il avait des cheveux blonds courts et des yeux marrons-verts assez froids. Cela dit, il avait un certain charme. Stevenson s’approcha de lui et lui tendit la main pour qu’ils se la serrent.

« Bienvenue à MIS, Alexander ! » lui dit-elle en anglais. Maintenant qu’elle y pensait, elle n’avait pas fait énormément d’accueils en anglais. Souvent, c’était de jeunes étrangers que le hasard avait poussé jusqu’ici. Mais le système d’enseignement du MIS étant ultra efficace, ils parlaient maintenant tous la langue de Shakespeare sans problème. « Tu as fait bonne route ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://institut-mi6.forumactif.org
Alexander Blake
Agent opérationnel débutant
avatar
Messages : 89
Date d'inscription : 06/02/2015
Age : 23
Localisation : Belgique

Carnet de bord
Unité: A
Âge du personnage: 13
Missions effectuées: 0

MessageSujet: Re: Welcome, Gentleman !   Dim 8 Fév - 21:42

Le jeune homme hocha lentement la tête et marmonna un "Bonjour" presque inaudible à l'adresse de la directrice. Il scruta les environs avec méfiance. Jamais il n'aurait pensé se retrouver dans un endroit pareil. Il s'attendait à se retrouver dans un orphelinat miteux avec une myriade d'enfants sales et édentés. Au lieu de ça, il était accueillit dans un grand domaine, le plus grand qu'il ait jamais vu - ou du moins, duquel on l'ait laissé s'approcher. L'étendue de pelouse verte et les grands arbres le changeaient de la suie et la crasse qu'il avait toujours connu. Il se fit la réflexion que même après une dizaine de bains, il ferait toujours tâche dans ce paysage. Il contint en lui l'envie de faire le tour du propriétaire. La vie de la rue l'avait rendu curieux, et ce cas-ci ne faisait pas exception.

 Après quelques instants, il recentra son attention sur la femme qui se tenait devant lui. Il se demanda s'il n'allait pas être enrôlé dans un quelconque système de trafic d'enfants, il en avait un jour entendu parlé lorsqu'il faisait "ses courses" sur le marché. Si sa mère lui avait apprit à écrire, bien que sommairement, la politesse n'avait jamais été son fort.
- Qui êtes-vous ? Demanda-t-il brusquement. C'est pas un orphelinat ici, si ?
 Maintenant qu'il était présent, il se demandait s'il avait bien fait d'embarquer dans la voiture. Il n'attendait pas grand chose de la vie, mais certainement pas que les choses deviennent encore plus difficiles qu'auparavant. Il mit ses mains dans ses poches et attendit une réponse avant de faire quoi que ce soit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kathleen Stevenson
Directrice
avatar
Messages : 683
Date d'inscription : 12/08/2013

MessageSujet: Re: Welcome, Gentleman !   Mar 10 Fév - 23:09

Le garçon avait l’air méfiant et il ne le cachait pas. Il ne savait qui était Kathleen Stevenson, à qui il avait à faire. Il ne cherchait pas non plus à lui cacher qu’il ne lui accordait pas beaucoup de respect. Mais la directrice était, heureusement pour Alexander, magnanime. Chaque enfant arrivant ici avait un passé difficile, et leur arrivée à MIS leur permettaient de se battre contre le destin défavorable.

Clairement, il faudrait apprendre au garçon à bien se tenir : c’était essentiel en mission. Il devrait apprendre énormément de choses ici, de toute façon. Elle le lui dirait au cours de cette journée, mais doucement, sans le brusquer. Il fallait qu’il se sente bien ici, et ce n’étais jamais facile au début, ça prenait toujours du temps. Mais l’arrivée et l’accueil était très importants donc, et la directrice avait à chaque fois amélioré son accueil.

Pour répondre à ses questions, il fallait donc trouver le ton juste : ni trop sévère, ni trop laxiste. Elle savait que le mieux à faire, c’était de suivre son instinct. Elle devait y arriver, sinon, elle comprenait et devinait très bien que le garçon ici présent n’irait pas plus loin avec elle.

« Je m’appelle Kathleen Stevenson, je suis la directrice de cet établissement. Le Modern Institut of Seafront. Et tu n’as qu’à moitié raison : c’est bien un orphelinat, car tous les enfants que tu trouveras ici ont perdu leurs parents. D’un autre côté, l’objectif de cet orphelinat est un peu spécial. »

Il valait mieux ne pas trop en dire ici, tant qu’ils n’étaient pas à l’abri d’oreilles indiscrètes. Mais en même temps, ce qu’elle venait de dire là pouvait ouvrir à n’importe quelle spéculation sur la réelle identité de ce bâtiment, et du bon comme du mauvais. N’importe qui penserait au mauvais d’abord. Bref, il fallait en dire plus, mais pas trop quand même.

« Les orphelins eux-mêmes ont tous au moins deux autres particularités en commun : ils sont particulièrement intelligents et en bonne condition physique. Ce qui en fait des atouts rares et indispensables. Le système éducatif est ultra-performant ici, et adapté aux besoins de chacun. Nous devons vous préparer à ce qui vous attend si vous acceptez de venir ici. »

La femme baissa un peu le ton.

« Aller espionner des adultes. Et vous êtes des agents redoutables car insoupçonnables ! »

Petite pause.

« Tu remarqueras que j’ai dit le mot “accepter”, parce que tu as le choix de rester ici ou non. Nous t’offrons même une semaine d’essais, avant de donner ta réponse finale. Et même quand tu as accepté, tu n’es pas obligé de faire ce que nous te demandons si tu ne t’en sens pas capable. »

Prise de souffle. Elle ne savait plus trop où elle en était, du coup.

« Voilà donc où tu te trouves, actuellement, Alexander. À moins que tu aies d’autres questions, ou si tu refuses de me suivre, nous allons maintenant aller dans mon bureau, ce sera plus confortable et plus sûr pour parler ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://institut-mi6.forumactif.org
Alexander Blake
Agent opérationnel débutant
avatar
Messages : 89
Date d'inscription : 06/02/2015
Age : 23
Localisation : Belgique

Carnet de bord
Unité: A
Âge du personnage: 13
Missions effectuées: 0

MessageSujet: Re: Welcome, Gentleman !   Mer 11 Fév - 16:26

Le garçon acquiesça lorsque la femme à qui il avait affaire se présenta. Un orphelinat spécial? Cette révélation ne l'étonnait qu'à moitié, et pourtant, cela évoquait en lui une multitude de sentiments contraires. Il se demandait s'il s'agissait là d'une confirmation de ses doutes quant à une organisation aux objectifs peu louables ou simplement d'un orphelinat spécialisé dans quelque chose en particulier. Mais s'il s'agissait réellement d'un trafic quelconque, la personne qui lui faisait face lui aurait fait croire qu'il s'agissait d'un endroit "normal".

Elle lui évoqua les particularités des orphelins présents, comme si elle avait entendu tous les questionnement qui se bousculaient dans son esprit. En bonne condition physique, elle n'avait pas tout à fait tort. Il souffrait certes d'un manque de nourriture assez conséquent, mais il était tenace, la preuve étant qu'il ne s'était fait prendre qu'une seule fois à voler. Intelligents... Il n'était pas sûr de cela. Au fond de lui, cette notion revêtait le caractère instruit, hors, il n'avait pas eu droit à l'enseignement, si ce n'est des leçons de sa mère sur l'écriture et la lecture. Il n'avait pas non plus un niveau très élevé.

Il s'apprêtait à lui faire part de sa question mais elle continua avec son histoire d'aller espionner les adultes. Il se raidit à cette nouvelle. Il comprenait peu à peu ce que tout cela signifiait. La premier mot qui lui traversa l'esprit fût "guerre". Ce qui lui avait valu d'être considéré comme un misérable, traité de vermine par toute la population anglaise. Voyant le regard songeur d'Alexandre, Kathleen reprit, précisant qu'il n'y avait rien d'obligatoire dans ce qu'elle proposait. Le jeune homme se posait néanmoins énormément de questions. Devenir un espion, qu'est-ce que cela impliquait ? Participer à la guerre ? Lui qui ne voulait rien avoir avec cette abomination ? Sûrement pas !

Une petite idée faisait tout de même son chemin à travers ses pensées. Si cette guerre était la deuxième, cela voulait dire que les adultes n'avaient pas réussi à empêcher l'horreur de se reproduire. Cette organisation essayait sûrement d'empêcher cela, au fond de lui, il était tenté d'essayer.

- Je veux bien vous suivre... J'ai quelques questions... Marmonna-t-il.

Après tout, cela n'impliquait pas son adhésion à l'établissement, alors autant s'assurer de ce qu'il faisait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kathleen Stevenson
Directrice
avatar
Messages : 683
Date d'inscription : 12/08/2013

MessageSujet: Re: Welcome, Gentleman !   Ven 13 Fév - 22:44

Comme souvent, Kathleen put observer un doute s’imprimer sur le visage de sa nouvelle recrue quand elle disait les particularités communes des orphelins ici. Pourtant, personne jusqu’ici n’avait exprimé ces doutes à voix haute. Peut-être avaient-ils peur des conséquences d’un tel aveu…

Finalement, le garçon marmonna une timide acceptation de suivre la directrice, tout en précisant qu’il avait quelques questions, ce à quoi la directrice s’exclama :

« Si tu n’en avais pas, je t’aurais sans doute pris pour un fou… Donc je répondrai à toutes les questions que te traverseront l’esprit, et que ce soit aujourd’hui où dans le futur, si tu restes. C’est important pour les agents d’avoir un esprit critique par rapport à ce qui les entoure. »

L’adulte se retourna vers l’entrée du bâtiment d’accueil. Il était temps maintenant de se rendre dans son bureau.

« Avançons; suis-moi, s’il te plaît » dit-elle simplement. Pas besoin d’en dire plus avant d’être de l’autre côté de l’accueil factice.

Elle se dirigea vers la double porte vitrée qui donnait accès au hall. À gauche, il y avait un guichet spacieux et confortablement meublé. La directrice fit un signe à l’homme qui se tenait derrière : elle avait la situation en mains ; et ce dernier retourna à sa lecture d’un livre quelconque. Sa journée devait être un peu morne, mais il tenait un rôle essentiel. Personne ne pouvait rentrer ici sans autorisation, donc il fallait remballer les visiteurs indésirables.

« Ce hall est factice, en fait. » expliqua-t-elle à Alexander. « On prétend être un laboratoire d’étude de la vie sous-marine, mais c’est complètement faux. Tu remarqueras au passage que les acronymes de Modern Institut of Seafront sont les mêmes que ceux des services secrets britanniques, le MI6. Évidemment, personne ne doit être amené à découvrir la véritable identité de l’institut : il n’y aurait plus aucun secret sinon. »

Une fois sortis de l’autre côté du bâtiment rond, ils se trouvèrent dans une forêt de pins qui cachait bien le bâtiment principal, somptueux et beaucoup plus ancien que celui qu’ils venaient de quitter. La forêt qui couvrait le domaine de l’Institut était immense, et il était facile de s’y perdre, tant qu’on ne maîtrisait pas les techniques nécessaires pour se retrouver en toute situation. Heureusement, les agents avaient ces leçons assez vite dans leur programme d’apprentissage. La petite trotte qui menait jusqu’à son bureau étant assez longue, c’était un bon moment pour répondre aux premières questions.

« Tu avais des questions, donc ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://institut-mi6.forumactif.org
Alexander Blake
Agent opérationnel débutant
avatar
Messages : 89
Date d'inscription : 06/02/2015
Age : 23
Localisation : Belgique

Carnet de bord
Unité: A
Âge du personnage: 13
Missions effectuées: 0

MessageSujet: Re: Welcome, Gentleman !   Sam 14 Fév - 15:17

Étonné que cette femme, une inconnue à ses yeux, lui révèle ainsi les secrets de l'institut lui procurait un étrange sentiment de confiance. Il avait envie de la croire, de l'écouter encore parler, comme s'il s'agissait là d'un rêve, d'une utopie. la suivant à travers le domaine, il fût subjuguer par l'imposant et majestueux bâtiment qui se dressait devant lui. Y avait-il vraiment sa place ? Au moins, une chose était sûre, s'il restait ici, il n'aurait plus à s'inquiéter d'avoir assez à manger ou un toit où dormir. Il se demandait s'il avait réellement droit à ce luxe, lui qui n'avait jamais fait que voler.

Il observait les alentours avec émerveillement et curiosité. Il pouvait même apercevoir quelques silhouettes d'enfants par-ci par-là. Il n'aurait su expliquer pourquoi mais cet endroit avec une légère odeur de liberté. Il fût tiré de ses songes par la directrice lui posant une question. Il revint instantanément à la réalité, se rappelant par la même occasion ses doutes précédents.

- Qu'est-ce qui vous fait dire que je suis intelligent? Demanda-t-il de but en blanc.

Il regretta immédiatement d'avoir prononcé ses mots. On venait de lui proposer une place en or - où du moins, ce qui semblait l'être - et lui se permettait de remettre tout cela en cause avec une question aussi stupide. D'un autre côté, il ne pouvait pas non plus prétendre être ce qu'il n'était pas. Et combien de temps pourrait-il cacher ses lacunes en orthographe, écriture et lecture? Il ne s'était pas entraîné depuis un moment d'ailleurs, ce qui n'arrangeait pas les choses. Il allait impérativement devoir apprendre à tourner sept fois sa langue dans sa bouche avant de parler ou il ne ferait pas long feu en ces lieux.

La femme avait souvent utilisé le mot "agent", chose qui l'avait frappé. Il n'était pas contre l'idée de mettre fin à la guerre. Et encore moins de s'y montrer utile. Après tout, peut-être que cela mettrait un terme au conflit anglo-allemand. Il sourit. Mais il s'agissait-là d'un sourire bien amer. Comment pouvait-il encore être naïf à ce point? Quand bien même le conflit cesserait, cela ne voudrait pas dire qu'il en irait de même pour l'animosité entre ces deux nations...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kathleen Stevenson
Directrice
avatar
Messages : 683
Date d'inscription : 12/08/2013

MessageSujet: Re: Welcome, Gentleman !   Lun 16 Fév - 20:56

Il avait osé. C’était le premier à oser remettre en doute sa place ici. Kathleen ne s’y attendait, honnêtement pas. D’un autre côté, ça ne la surprenait pas vraiment du garçon qui se déplaçait à ses côtés.

« La question se répond à elle-même, Alexander. » lança-t-elle au garçon, avec un clin d’œil. Il comprendrait bien. « Mais si tu considères qu’être intelligent, c’est être cultivé, détrompes-toi. Beaucoup de gens cultivés ont voté pour Hitler, en Allemagne. Je ne peux pas les considérer comme intelligents. Cela dit, pour un agent, la culture est importante et nous allons t’apprendre tout ça, donc pas d’inquiétude. »

Ils étaient arrivés au bâtiment, à présent.

« Nous allons aller dans mon bureau pour que je t’explique encore quelques éléments, puis, nous visiterons l’institut. Après tout ça, tu auras quartier libre pour la journée. »

Elle ouvrit la lourde porte en bois, traversa le large couloir d’entrée et se dirigea vers son bureau, dont l’entrée faisait presque face à leur position actuelle. Sa pièce de travail était richement meublée : à gauche, un feu de bois entouré de fauteuils, plus agréable pour discuter. Cela dit, quand elle recevait quelqu’un d’officiel du MI6, elle l’invitait à s’asseoir en face de son bureau, tout particulièrement lorsque c’était quelqu’un qu’elle n’appréciait que modérément, voire pas du tout. Son bureau, qui se tenait à droite de la pièce, était couverte de dossiers. Elle en avait tellement, qu’elle ne savait plus où donner de la tête. Mais à force, elle avait l’habitude, et ça ne la dérangeait pas plus que ça. Les choses avançaient lentement mais surement, et comme elle travaillait d’arracher pied, ce n’est pas ça qu’elle avait à se reprocher. Bien entendu, ce qu’elle faisait n’était pas sans défauts, mais elle faisait le tout de son mieux. Kathleen trouvait d’ailleurs qu’elle ne s’en sortait pas mal. Les murs étaient tapissés de bibliothèques, sauf les deux larges fenêtres du mur faisant face à la porte d’entrée qui inondaient la pièce de lumière. On pouvait voir la cour intérieure à travers celles-ci. Le sol, lui, était tapissé d’un tapis richement brodé. Le tout était en fait trompeur non seulement de la fonction de la personne qui occupait l’office, mais également sur sa personnalité. C’était encore mieux, pensait Kathleen, que d’essayer d’être le plus neutre possible. Ses potentiels ennemis pourraient ainsi la sous-estimer, lui laissant un effet de surprise éventuel.
Elle invita Alexander à s’asseoir dans l’un des fauteuils, tandis qu’elle allait chercher la caisse de bienvenue pour Alexander sur son bureau. Elle ramena le tout vers l’enfant et déposa le carton sur la table basse.

« Tout ce dont tu auras besoin durant ta vie ici se trouve dans ce carton, je te laisse jeter un coup d’œil, mais tu y trouveras ton horaire de cette semaine, des cahiers et de quoi noter en cours, des vêtements, des maillots, etc. Cela dit, tu vas encore compléter cette caisse au fil de ta carrière ici, sans doute. À moins que tu aies des questions, on va passer à la visiter. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://institut-mi6.forumactif.org
Alexander Blake
Agent opérationnel débutant
avatar
Messages : 89
Date d'inscription : 06/02/2015
Age : 23
Localisation : Belgique

Carnet de bord
Unité: A
Âge du personnage: 13
Missions effectuées: 0

MessageSujet: Re: Welcome, Gentleman !   Jeu 19 Fév - 21:35

Alexander continua de suivre la directrice, s'engageant désormais dans un dédale de couloirs. À nouveau, il fût impressionné par tout le faste du bâtiment. Jamais auparavant il n'était entré dans un tel lieu. Il n'aurait d'ailleurs jamais osé y entrer pour y voler quoi que ce soit. A nouveau, la même question lui traversa l'esprit "Mais qu'est-ce que je fais là ?!" mais il la chassa en secouant la tête. Il devait prêter attention à ce qui l'entourait, c'était la priorité. Pour le moment.

Ils arrivèrent dans le bureau et il fût invité à s'asseoir sur un fauteuil confortable. Gêné, il essaya d'avoir l'air à l'aise, mais il avait l'impression de n'avoir jamais connu tel confort. Peu de temps après, une boîte fût posée devant lui. Tandis que Kathleen lui expliquait ce qui se trouvait dedans, il se demandait si c'était vraiment pour lui. Il reporta son regard sur l'interlocutrice.
- C'est... vraiment pour moi ? Demanda-t-il maladroitement, étonné d'avoir une chose gratuitement - ce qui allait à l'encontre de tout ce que la vie lui avait enseigné.

Ses pensées étaient encore confuses, ainsi ne savait-il pas s'il devait refuser ou accepter la proposition qui lui était offerte. Pourquoi ne pas essayer après tout ? Il hésitait. Il ne savait plus où il en était. Sa vie venait de prendre un tournant en si peu de temps qu'il n'était même pas sûr que ce qu'il vivait était réel.

- Je veux bien visiter... pour voir...

C'était selon lui le meilleur moyen de prendre sa décision. Faire le tour du propriétaire, observer les conditions de vie qui pourraient bientôt être les siennes. Il pourrait peut-être devenir quelqu'un, agir pour faire changer les choses... L'espoir en lui se mélangeait à une amertume étrange qui ne voulait pas y croire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kathleen Stevenson
Directrice
avatar
Messages : 683
Date d'inscription : 12/08/2013

MessageSujet: Re: Welcome, Gentleman !   Lun 9 Mar - 21:35

« C'est... vraiment pour moi ? »

L’impression de ne pas être à sa place… Kathleen aussi avait connu ça les premières fois qu’elle allait au MI6, entourée de tous ces hommes. Bien entendu, elle avait été durement entraînée auparavant pour ne pas afficher ses sentiments et émotions, aussi n’avait-elle rien montré. L’enfant en face d’elle faisait des efforts, ça aussi, elle le voyait. Mais un gosse – surtout s’il n’était pas encore formé – ne pouvait pas sérieusement berner la directrice. Elle savait de quoi ils étaient capables, même derrière leur expression de pure innocence. Ici, néanmoins, Alexander n’était nullement coupable.

« Oui, c’est pour toi, Alexander. Nous te devons bien ça pour les services que tu vas rendre à la nation britannique !» C’était important de préciser ce détail sur son rôle, lui semblait-il.

La visite, à présent. Celle-ci commençait toujours par l’aile est du premier étage : en face de son bureau, le local médical. La porte s’ouvrait sur la salle d’attente. L’agent pouvait ici aller consulter trois personnes : le psychologue, le médecin et la diététicienne. Les enfants devaient être au meilleur de leur forme, aussi était-il essentiel de leur assurer un suivi médical de qualité.

« Tu trouveras tout ce qu’il te faut ici pour ce qui concerne ta santé. Ici, derrière cette porte (celle à droite), tu as le psychologue. Si tu as un problème ou quelque chose qui te tracasse, ou même si tu cherches quelqu’un à qui parler, n’hésite pas à aller lui parler, c’est un excellent ami à moi, il est très ouvert. La porte ici (celle du milieu) donne sur le bureau de la diététicienne. Il est essentiel que les agents mangent de façon équilibrée, mais suffisante pour qu’ils puissent se donner au maximum : la vie au MIS est fatigante, il vous faut un maximum d’énergie. Enfin, ici, tu as le médecin. C’est lui qui s’occupe de tout le reste : vaccins, fractures et autres blessures graves, petites ou grosses maladies. Il a tout le matériel pour s’occuper de vous. Si tu as le moindre souci, tu trouveras les personnes dont tu as besoin ici. Et si elles ne sont pas ici, elles sont quelque part d’autre, tu peux alors venir les demander chez moi. Pendant la nuit, tu peux venir nous réveiller au 3e étage – mais uniquement si c’est urgent et uniquement dans ce cas-là. Demain, tu passeras chez chacune des trois personnes pour qu’on puisse compléter ton dossier. Des questions ? »

La directrice passa ensuite au bout de l’aile est, pour arriver à la salle de préparation des missions. Comme à chaque fois, elle ne laissait pas les agents aller plus loin que le seuil de la porte. Ce qu’il y avait dans cette salle était et devait rester confidentiel.

« Ici, c’est la salle de préparation des missions, dans laquelle vous ne pouvez pénétrer que si vous y êtes convoqués, c’est-à-dire quand vous allez partir en mission et qu’il vous faut la préparer. C’est une question de sécurité, tu comprends… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://institut-mi6.forumactif.org
Alexander Blake
Agent opérationnel débutant
avatar
Messages : 89
Date d'inscription : 06/02/2015
Age : 23
Localisation : Belgique

Carnet de bord
Unité: A
Âge du personnage: 13
Missions effectuées: 0

MessageSujet: Re: Welcome, Gentleman !   Ven 20 Mar - 22:02

À nouveau le garçon opina, comprenant bien qu'il ne gagnerait rien à contourner les règles. Rendre service à la nation britannique ? Celle qui lui avait fait tant de mal ? Il hésitait, trituré entre l'envie de se rendre utile et une rancœur bien ancrée au fond de son être. Jamais il n'avait pu bénéficier de services médicaux dans son passé, alors il n'était pas vraiment pressé de rencontrer tous les gens dont la directrice lui avait parlé. Malgré la confusion qui régnait en lui, il décida qu'il s'accordait quelques jours pour y réfléchir. Il ne pouvait pas laisser passer une telle opportunité, ou du moins, pas sans avoir peser le pour et le contre très sérieusement.

Y avait-il beaucoup d'autres enfants en ce lieu ? Il se le demandait souvent. Il n'avait pas eu l'occasion d'en côtoyer beaucoup au long de sa vie. Très peu à vrai dire, seulement pour quelques vols en groupe histoire que l'un deux fasse diversion auprès d'un ou deux marchands. Une vie sans vol lui semblait encore dure à concevoir. Il avait toujours du gagner, mériter, tout ce qu'il avait. Survivre, qu'importe qu'on veuille le voir mort. Et aujourd'hui, on lui donnait une telle importance. Alexander était bien placé pour savoir que tout cela ne serait pas gratuit. Il n'avait pas besoin de poser la question pour savoir que le prix à rester ici était de remplir des missions et de devenir un agent exemplaire pour son pays. Une fois de plus, il ne savait pas vraiment s'il devait ou non accepter cela. Il n'avait jamais eu de compte à rendre à personne auparavant.

- Si... éventuellement, j'accepte, est-ce que je suis libre de m'en aller quand je le souhaite ? Demanda-t-il. Je n'aime pas vraiment l'idée de dépendre de qui que ce soit à vrai dire...

Il souhaitait intérieurement que la réponse serait positive, ainsi il accepterait de rester un peu et de se plonger dans l'ambiance environnante pour prendre une décision plus réfléchie. Un nouveau départ se profilait peut-être enfin pour lui. Celui qu'il n'attendait plus...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kathleen Stevenson
Directrice
avatar
Messages : 683
Date d'inscription : 12/08/2013

MessageSujet: Re: Welcome, Gentleman !   Dim 21 Juin - 11:36

Kathleen n’avait jamais vraiment envisagé qu’un agent veuille partir d’ici. Elle faisait tout pour qu’ils soient bien ici. Mais Kathleen ne pouvait pas les retenir de partir. Elle se devait même de les accompagner dans les démarches : trouver un orphelinat, faire signer les papiers de secret d’État, sélectionner les affaires que l’agent pouvait prendre avec lui et ce qu’il devait laisser ici, etc. Mais elle doutait que l’agent serait mieux ailleurs. Cela dit, tout était à envisager dans ce métier.

« Oui, tu peux t’en aller si tu veux et quand tu veux. Mais le bien être des agents est notre priorité absolue. Cet endroit reste un orphelinat, après tout. Si tu as un quelconque problème, n’aie pas peur de venir nous en parler, d’ailleurs. On cherche toujours à améliorer notre institut et son fonctionnement ! »

Ce qui ne voulait rien dire du tout, parce que les orphelinats étaient majoritairement dans un sale état et ne garantissaient absolument pas le bien-être de leurs occupants. Elle sourit en pensant à cela, puis se reconcentra pour passer à la suite de la visite.

Il fallait maintenant montrer à Alexandre les salles de classes, où il allait passer un certain temps de sa vie d’agent. Un esprit sain dans un corps sain, comme disait le fameux proverbe. Et c’était un point essentiel de la philosophie de MIS. Il fallait assurer les meilleurs cours possibles, l’enseignement le plus efficace. Ça faisait partie de l’objectif « bien être » du MIS. Même en cours, l’agent devait être à l’aise.

Elle expliqua cela au futur agent, tout en ajoutant :

« C’est pour cela que vous ne formerez que des petites classes, ainsi les professeurs peuvent s’assurer que chacun puisse suivre, même si, je te l’avoue, le rythme est plutôt rapide au MIS. Mais ne t’inquiète pas, au début, c’est un peu déstabilisant, mais on s’y habitue vite, et ça devient même stimulant. »

« Tu as la liste des cours sur ton planning, regarde le donc maintenant pour voir si tu comprends bien tout, et si tu as une question, comme d’habitude, n’hésite surtout pas ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://institut-mi6.forumactif.org
Alexander Blake
Agent opérationnel débutant
avatar
Messages : 89
Date d'inscription : 06/02/2015
Age : 23
Localisation : Belgique

Carnet de bord
Unité: A
Âge du personnage: 13
Missions effectuées: 0

MessageSujet: Re: Welcome, Gentleman !   Dim 21 Juin - 12:03

Alexander se détendit un peu lorsqu'il entendit qu'il pouvait partir si bon lui semblait. Il ne savait pas encore s'il le ferait, mais en avoir la possibilité lui donnait l'impression d'avoir un peu de contrôle sur la situation et de ne pas être coincé dans cet endroit. C'était, certes, ce qu'il avait vu de mieux depuis bien des années, mais il ne voulait pas s'emballer trop vite. Si cela lui semblait trop beau pour être vrai, ce ne pouvait que cacher quelque chose...

Le jeune garçon ne pût s'empêcher de remarquer un léger sourire sur le visage de la directrice, qui s'évanouit presque aussitôt. Elle continua alors la visite, et Alexander se perdit peu à peu dans ses pensées. Était-il vraiment prêt à abandonner sa vie de voleur pour suivre un réel entraînement ici? Voulait-il vraiment rendre service à son pays? Ce qui était sûr, c'est qu'à lui, ça ne pouvait pas lui nuire.

Il faillit tiquer lorsqu'elle parla des classe. Il savait bien sûr qu'il devrait y assister, néanmoins, si le rythme était rapide, il était mal parti. Cela faisait longtemps qu'il n'avait plus lu ou même simplement apprit quoi que ce soit de théorique. Il écrivait toujours avec des fautes d'orthographe et n'avait jamais été scolarisé. Bien sûr, sa mère lui avait vaguement appris à lire et écrire, mais serait-ce suffisant pour rester ici ? Il allait énoncer ses doutes lorsqu'il jeta un oeil au planning. Ses yeux brillèrent lorsqu'il déchiffra "Sports de combat". Il avait souvent rêvé de pouvoir se défendre lorsqu'il se faisait malmené par la vie de rue. Son estomac se noua lorsqu'il lu "Natation". Il ne savait pas nager... Il allait vraiment être une tare pour cet institut, et s'il ne s'en allait pas, il serait sûrement vite mis à la porte et à nouveau jeter dans un quelconque orphelinat...

Il resta muet un moment.
- Je... sais pas si j'ai le niveau pour rester, dit-il finalement, l'air soudainement fermé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kathleen Stevenson
Directrice
avatar
Messages : 683
Date d'inscription : 12/08/2013

MessageSujet: Re: Welcome, Gentleman !   Lun 22 Juin - 9:25

Kathleen s’attendait à entendre cette phrase, parce qu’elle l’entendait à chaque visite, ou presque. Et c’était normal. La plupart des enfants sortaient d’une situation difficile et n’avaient pas le recul suffisant pour juger leurs capacités. Leur vie leur avait semblée tellement misérable – et Kathleen ne pouvait en douter, elle qui avait eu une vie des plus confortables – qu’ils ne se rendaient pas compte des capacités incroyables qu’ils avaient acquis naturellement au fil de leur survie.

La Survie était quelque chose de difficile à apprendre, bien plus difficile encore – car bien plus dangereux – que n’importe quelle matière scolaire. La Directrice avait dû acquérir tout ça. Bien sûr, son père l’avait formée ainsi toute sa vie, ce qui était très rare à l’époque. Mais ce n’était pas pareil. Elle avait tout de même un point en commun avec tous les enfants présents ici : elle avait ça dans le sang.

« Ne t’inquiète pas, Alexander. Peu d’enfants ici ont eu une enfance normale. Tous n’ont pas été à l’école. Et puis, tu as d’autres capacités qu’il ne faut pas sous-estimer ! Ces capacités, tu les as acquises lors de ta vie à la rue ! Ce que tu ne maîtrises pas, on va vite te le faire maîtriser, ne t’inquiète pas. Dis-toi que certains viennent ici sans même parler un mot d’anglais ! La plupart des agents venus ici m’ont dit à peu de choses près la même phrase que toi, et personne ne m’a déçu jusqu’ici ! »

Il était temps à présent de continuer la visite. Le duo emprunta l’escalier en bois sculpté majestueusement. Ils étaient tout de même dans un ancien manoir ! Les marches grincèrent sous leur pas. Kathleen et le reste du personnel pouvait ainsi entendre d’éventuels intrus – ce qui n’arrivait jamais – ou des agents qui sortaient en cachette. Sauf que les petits garnements avaient fait preuve d’imagination débordante pour ne plus se faire entendre !

Ils débouchèrent au premier étage, où il y avait la bibliothèque et le réfectoire. Kathleen se rendit d’abord à la bibliothèque. Il y avait un ou deux enfants présents, plus le bibliothécaire derrière son comptoir. « Une nouvelle recrue, je vois ! » lança-t-il joyeusement, avec un sourire « Bienvenue à MIS, mon petit bonhomme ! » Kathleen lui répondit par un hochement de tête amusé, avant de se retourner vers sa recrue.

« Nous disposons d’une vaste bibliothèque où tu pourras trouver des livres sur tout ce que tu veux ! Le bibliothécaire connait bien tous les agents et sait de quels livres il dispose ici. Il conseille très bien, donc si tu as une question sur un livre, ou si tu recherches quelque chose à lire, n’hésite pas à t’adresser à lui. Tu peux louer tous les livres, c’est gratuit, mais il faut les rendre à temps. Seuls ceux de la réserve, qui sont plus au fond, par-là, ne sont pas louables. Tu peux juste les consulter ici, sur place. »

Après un petit tour parmi les rayonnages, ils sortirent et se rendirent au réfectoire…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://institut-mi6.forumactif.org
Alexander Blake
Agent opérationnel débutant
avatar
Messages : 89
Date d'inscription : 06/02/2015
Age : 23
Localisation : Belgique

Carnet de bord
Unité: A
Âge du personnage: 13
Missions effectuées: 0

MessageSujet: Re: Welcome, Gentleman !   Lun 22 Juin - 20:59

À peine avait-il fini de prononcer sa phrase qu’il regretta aussitôt ses paroles. Après tout, le but n’était pas de leur donner une raison de le mettre dehors. Il tenta de se ressaisir et arbora un air neutre et détache, sa meilleure défense contre le monde extérieur. Il écouta attentivement la directrice, qui lui expliqua que beaucoup d’enfants en ce lieu n’avaient pas été scolarisé, ou peu. Il aurait dû se douter qu’il n’était pas le seul, mais à nouveau, qu’est-ce qui lui prouvait qu’il serait capable de tenir le rythme ? De surcroît, il n’osait pas imaginer ce qu’il advenait des jeunes qui ne parvenaient pas à suivre les cours ici. Peut-être étaient-ils renvoyer dans d’autres orphelinats, normaux et miteux. Une chose était sûre, il ne laisserait pas cela arriver. Il essayerait, et si cela ne portait pas ses fruits, il s’enfuirait. Il avait une sorte de don en ce qui concernait la fuite… C’était peut-être de cela que parlait la directrice quand elle mentionnait ses « autres talents ».

Il suivit la femme dans l’escalier, et sursauta presque au grincement des planches sous ses pieds. Drôlement bruyant, pour un repère d’espions après tout. Bien qu’il ne trouvât pas la réponse, il se doutait que la directrice n’avait pas laissé cet endroit bruyant innocemment, il avait cependant tout sauf envie de se torturer les méninges avec ce genre de futilités. Il entra ensuite dans une bibliothèque, la plus grande qu’il ait jamais vue, sûrement d’ailleurs parce qu’était là la seule qu’il ait jamais vue… Le bibliothécaire le salua chaleureusement, mais tout ce qu’Alexander fût de faire en guise de réponse est un léger hochement de tête en sa direction, tout en scrutant l’homme avec méfiance. Les seuls adultes qu’il avait côtoyé depuis la mort de sa mère lui avaient toujours voulu du mal, ainsi plus nombreux ils étaient en sa présence, moins il se sentait à l’aise. Lui qui avait l’habitude d’être invisible, c’était un sentiment étrange qui l’animait en ce lieu, où il sentait qu’on attendait quelque chose de lui.

Les livres évoquaient en lui des sentiments contraires. D’une part, sa curiosité lui murmurait de tous les ouvrir et essayer de les lire, et une soif d’apprendre tout ce qu’il avait pût manquer en n’allant pas à l’école ne faisait qu’accroître ce désir. D’une autre, le souvenir amer de sa mère, lisant dans son lit et lui montrant les caractères, les lettres, et lui indiquant comment les lire, tout cela semblait l’étouffer et faisait monter des larmes sèches à ses yeux. N’ayant que trop pleurer par le passé, il n’avait plus de larmes à gaspiller désormais. Juste quelques amers regrets qui pesaient sur son torse et l’empêchaient parfois de respirer correctement. Il emprunterait des livres et passerait outre son deuil et ses peurs d’enfant. Il savait plus que de raison que se morfondre sur le passé ne lui apporterait rien.

Quittant ses pensées, il suivit à nouveau la directrice, qui venait de se mettre en route vers le réfectoire. Il entendait l’écho de quelques voix d’enfants au loin et ne pût s’empêcher de se raidir lorsqu’elles parvinrent à ses oreilles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kathleen Stevenson
Directrice
avatar
Messages : 683
Date d'inscription : 12/08/2013

MessageSujet: Re: Welcome, Gentleman !   Mar 23 Juin - 11:16

L’enfant n’ayant pas de questions, ils purent passer à la suite de la visite : le réfectoire. Quelques enfants mangeaient encore là. Ils étaient en retard sur le programme.

« Allez, allez, les enfants ! Vous êtes en retard ! » Les pressa-t-elle, sans pour autant être autoritaire. La plupart observèrent le nouveau venu et le saluèrent gentiment en lui souhaitant la bienvenue. « Je vous présente Alexander, c’est notre nouvelle recrue ! »

Les autres agents s’encoururent pour respecter leur planning respectif, et Stevenson put passer à la suite de ses explications sans être dérangée. Elle était contente qu’Alexander ait pu voir d’autres agents, qui semblaient parfaitement heureux ici. Ça le rassurerait peut-être.

«Bien, Alexander, voici donc le réfectoire, c’est là que vous mangez. Vos heures de tables sont indiquées sur ton planning. À priori, ce sont les mêmes que pour tous les autres agents. C’est une bonne occasion de faire connaissance avec eux ! Comme tu peux le constater, vous vous mélangez tous aux tables et pas question de faire bande à part. On veut vous voir en équipe soudée, et que vous soyez tous là pour les autres. C’est important. »

« Vous venez vous servir au comptoir, ici. » Elle se dirigeait vers le fond de la salle, vers l’entrée de la cuisine. Le comptoir était encastré dans le mur entre les deux salles. « Nos cuisiniers vous préparent de délicieux plats, parce qu’il est important que vous mangiez sainement et à votre faim ! » Elle emmena Alexander à la cuisine, pour lui montrer, ainsi que dans la réserve. Comme ça, les agents évitaient de fourrer leur nez là où ils ne devaient pas pour voir à quoi ça ressemblait. « Tu vois que l’hygiène de la cuisine est irréprochable. Et ici, il y a la réserve, avec toute la nourriture. Il va de soi que l’accès à ces deux salles est interdit. Mais si tu as besoin de quelque chose, n’hésite néanmoins pas à frapper à la porte. Les cuisiniers se feront un plaisir de t’aider. »

Kathleen se redirigea vers l’escalier, pour aller au deuxième étage, avec les dortoirs.

« Il nous reste à visiter votre dortoir et le parc dehors. As-tu des questions ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://institut-mi6.forumactif.org
Alexander Blake
Agent opérationnel débutant
avatar
Messages : 89
Date d'inscription : 06/02/2015
Age : 23
Localisation : Belgique

Carnet de bord
Unité: A
Âge du personnage: 13
Missions effectuées: 0

MessageSujet: Re: Welcome, Gentleman !   Mar 23 Juin - 13:30

Une boule commença à se serrer dans son ventre au fur et à mesure qu’il s’approchait du réfectoire. Il se sentait perdu, dépaysé. Cet horizon était tellement différent de celui dans lequel il avait passé toute sa vie. La directrice les pria de se dépêcher et il échangea quelques regards avec les enfants présents. Il ne savait pas s’il devait sourire ou avoir l’air méfiant. Il n’aima vraiment pas lorsqu’elle lui annonça qu’il ne pourrait pas faire bande à part durant les repas. Il n’avait rien à dire aux autres, quel intérêt avait-il à échanger des futilités avec d’autres ?

Il fût étonné de la propreté de la cuisine. Jamais il n’avait vu d’endroit aussi propre. Il aurait pu manger par terre. Et sans assiette. Il se demandait quels aliments se trouvaient dans les frigos et son ventre gargouillait à cette simple idée, il ne savait même plus s’il avait jamais mangé un repas complet dans sa vie. La directrice précisa que la nourriture était délicieuse, mais il n’avait pas besoin de cette précision pour savoir que ce serait mieux que tout ce qu’il avait jamais connu. S’il avait été seul, il aurait sans nul doute volé de quoi grignoter. Il se força néanmoins à faire preuve de bienséance durant la visite.

Il restait encore le parc et les dortoirs à visiter. Angoissé à l’idée de partager une chambre avec d’autres enfants, il se contente d’acquiescer à tout ce que disait Kathleen. Le parc l’intéressait plus, c’est d’ailleurs sûrement dans cet endroit qu’il essayerait de prendre ses marques en premier.
- Est-ce que le dortoir est partagé ? Demanda-t-il après maintes hésitations. Je ne m’entends pas très bien avec les autres enfants en général…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kathleen Stevenson
Directrice
avatar
Messages : 683
Date d'inscription : 12/08/2013

MessageSujet: Re: Welcome, Gentleman !   Mer 24 Juin - 9:00

La question d’Alexander coupa Kathleen net dans son élan. Elle était un peu surprise par la réticence de l’enfant. À bien y réfléchir, cependant, ce n’était pas complètement illogique que le futur agent sorte de telles interrogations. Il avait mené une vie de loup solitaire depuis qu’il était tout petit, ou presque, et ça allait faire un gros changement pour lui. Ce changement, Kathleen le considérait néanmoins comme nécessaire à un développement harmonieux de l’enfant. C’était un peu comme chez les Boyscouts de Baden Powell. Vivre en communauté n’était pas quelque chose de facile : ça s’apprenait.

« Tu ne t’entends pas très bien parce que tu ne les as jamais côtoyés dans les bonnes conditions, Alexander ! » lui répondit-elle enfin avec un clin d’œil réconfortant. « Nous n’avons malheureusement pas la place de faire des chambres séparées… Mais un jour qui sait. »

Comme l’enfant n’avait toujours pas l’air réellement rassuré − du moins, c’est ce que croyait Kathleen à ce moment-là, elle ajouta ceci :

« Tu n’es pas le seul à être un petit peu solitaire, mais tout le monde s’y est à peu près fait, et je suis sûr que ça te plaira aussi d’être avec d’autres garçons et filles de ton âge. Tu verras bien durant ta période d’essai. »

Entre temps, ils étaient déjà arrivés au dortoir. Ce n’était pas réellement étonnant, néanmoins, vu que le chemin n’était pas tellement long. Elle ouvrit la porte. Aucun enfant n’était présent, et c’était normal vu qu’ils étaient tous en cours, en entraînement ou en mission actuellement. Les lits étaient plutôt bien fait, mais Kathleen n’était pas trop exigeante là-dessus. Tant que cela avait un peu de forme, c’était bon pour la directrice. Les fenêtres étaient ouvertes pour aérer l’atmosphère embuée d’une nuit pleine de ronflements peu discrets. Tous les sacs n’étaient pas bien rangés, par contre. Kathleen nota dans un coin de sa tête qu’elle devrait faire une petite remarque aux agents concernés. Elle n’avait pas envie de perdre son temps à courir après les objets perdus.

« Voilà le dortoir, Alexander. Tu vois, chacun à son lit. Le tiens est juste là ! »

Ses affaires étaient déjà montées et soigneusement rangées à côté de son lit.

« Le matin, tu dois faire ton lit pour qu’il ressemble à quelque chose. Je ne suis pas très exigeante, mais je n’ai pas envie que vos couvertures trainent partout. Vos sacs doivent être bien rangés. »

Elle se dirigea vers le fond de la salle, et ouvrit la porte qui menait aux douches et aux toilettes

« Ici sont les sanitaires. Vous prenez votre douche quand vous voulez. Mais vous devez être propre. Votre hygiène est aussi importante que celle de la cuisine ! » Conclut-elle en rigolant. Elle avait vu comme le gosse avait été impressionné par la propreté de cet endroit.

« Nous allons maintenant passer au parc, et puis notre visite sera finie et tu pourras t’installer tranquillement. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://institut-mi6.forumactif.org
Alexander Blake
Agent opérationnel débutant
avatar
Messages : 89
Date d'inscription : 06/02/2015
Age : 23
Localisation : Belgique

Carnet de bord
Unité: A
Âge du personnage: 13
Missions effectuées: 0

MessageSujet: Re: Welcome, Gentleman !   Mar 30 Juin - 10:57

Alexander fit quelque peu la moue mais passa vite à autre chose. Si le prix à payer pour avoir un endroit aussi propre et accueillant que celui-ci était de partager sa chambre, alors qu’il en soit ainsi ! Toutefois, il doutait que cela le lie d’amitié avec d’autres enfants. Tant qu’il ne se chamaillait pas, il considérerait le tout comme une victoire. Il écouta distraitement la directrice qui lui disait qu’il s’entendrait bien avec eux. En réalité, comme ils venaient d’arriver au dortoir, il était plus concentré sur les lieux. Les lits avaient l’air confortables. Il n’avait jamais eu l’occasion de dormir sur quelque chose d’aussi douillet en apparence.

Kathleen lui montra son lit et c’est probablement à ce moment qu’il décida définitivement de rester pour une période d’essai. Après tout, il n’y perdait rien. Il acquiesça simplement quand elle lui donna les instructions. N’ayant jamais fait de lit, il était rassuré du peu d’exigence de la directrice, même si cela n’avait pas l’air très compliqué. Il était évident pour lui qu’il ne laisserait pas traîner son sac. En tant que voleur – ex-voleur pour le moment même – il n’allait pas donner l’opportunité à qui que ce soit de le dépouiller du peu qu’il avait récemment acquis.

Au fond de la salle, il observa les sanitaires. Dans sa famille, ils n’avaient pas vraiment une grande politique d’hygiène. L’eau courante était un luxe à ses yeux et il était conscient qu’il allait devoir faire beaucoup d’efforts pour être à la hauteur de ce lieu.

Après avoir fait le tour des lieux, Alexander était curieux de voir le parc. Il aimait le plein air et la nature, s’y promener librement et y perdre la notion du temps. Il n’avait presque jamais eu l’occasion de flâner dans sa vie, et pour la première fois, malgré les obligations qui pointaient le bout de leur nez, il sentait qu’il aurait du temps pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kathleen Stevenson
Directrice
avatar
Messages : 683
Date d'inscription : 12/08/2013

MessageSujet: Re: Welcome, Gentleman !   Mar 30 Juin - 14:47

La visite approchait de sa fin, il restait l’extérieur. Kathleen n’avait pas grand-chose à expliquer. C’était juste histoire de faire un tour afin que l’agent ne se perde pas dans l’immense terrain dont disposait le MIS.

Le duo se dirigea d’abord vers la Chapelle :

« Ici, il y a la chapelle. Il n’y a pas de religion officielle au MIS. Si tu crois en un Dieu, tu peux venir le trouver ici. Si tu ne crois à aucun Dieu, eh bien, tu pourras toujours rechercher la fraîcheur en cas de forte température… »

Ils traversèrent la forêt. Si des sapins bordaient la route entre l’accueil et le bâtiment, il s’agissait ici de chênes et autres arbres à feuilles. Cette verdure s’étendait ainsi sur des kilomètres, sans repères ou presque.

« Attention, Alexander, il est facile de se perdre dans cette forêt. Tant que tu n’as pas reçu l’entraînement adéquat, ça pourrait être assez dangereux de s’y aventurer seul. Tu pourrais facilement t’y perdre. Et ce n’est bien entendu pas ce que nous souhaitons. »

Enfin ils rejoignirent le lac.

« C’est ici qu’on apprend à nager aux agents qui n’y arrivent pas encore. C’est moins agréable qu’une piscine, mais bien plus proche de ce à quoi vous pourriez être éventuellement confrontés. C’est également un excellent lieu pour se détendre. »

Et enfin le centre de tir. Pour le moment, le reste du terrain ne disposait pas d’aménagement particuliers supplémentaires, même si, bien sûr, Kathleen débordait d’idées pour développer l’infrastructure du MIS. Mais chaque chose viendrait en son temps.

« Et voilà enfin le centre de tir. Ces cours ne sont plus obligatoires. Vous êtes fort jeunes pour apprendre à manier une arme. Et c’est psychologiquement quelque chose de difficile pour certains enfants. » Ceci n’était pas une critique. Kathleen elle-même avait toujours eu du mal à manier les armes et n’aimait pas ça. « Néanmoins, nous continuons à dispenser ces cours pour ceux qui veulent. Et une base nécessaire à tous est tout de même obligatoire durant votre entraînement. »

Ils avaient fini la visite de l’institut. Il était temps de passer aux dernières questions d’Alexander avant de le laisser prendre ses marques seules.

« Si tu as encore des questions, n’hésite pas à les poser. Sinon, la visite est finie ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://institut-mi6.forumactif.org
Alexander Blake
Agent opérationnel débutant
avatar
Messages : 89
Date d'inscription : 06/02/2015
Age : 23
Localisation : Belgique

Carnet de bord
Unité: A
Âge du personnage: 13
Missions effectuées: 0

MessageSujet: Re: Welcome, Gentleman !   Jeu 16 Juil - 15:06

Alexander faillit s’étrangler en réprimant un rire é l’évocation de Dieu. Pour lui, rien de tout cela n’existait. Aucune entité ne pouvait engendrer tant de peines et de haine. Et si tel était le cas, elle ne méritait pas d’être priée. Il était hors de question pour lui de se rendre à la chapelle, du moins pour un motif religieux. Il visiterait peut-être par curiosité, pour prendre mieux ses marques s’il se plaisait dans l’institut.

 Le lac était calme, seul un vent froid faisait vibrer sa surface. Malgré cela, l’étude inspirait à Alexander une frayeur sourde. Pour lui qui ne savait pas nager, les eaux profondes et insondables recelaient du mystère et surtout, de la crainte. Il apprendrait certainement à faire de la natation, mais il n’était pas vraiment impatient à cette idée. Il préférerait très certainement parfaire ses connaissances, mais rien ne servait de se tracasser maintenant.

 Il lui suffit de se faire interdire l’accès à la forêt pour sentir une envie bien enfantine de faire l’inverse de ce qui était recommandé. Il n’irait probablement pas dans les jours à venir ou s’il avait de quoi faire, mais il ne pouvait garantir qu’un moment d’ennui ne le pousserait pas à s’aventurer entre les troncs et les branches. Marchant toujours, il aperçut des cibles et oublia presqu’instantanément le bois et son magnétisme. La directrice annonça sans surprise qu’ils étaient à un stand de tir. Il n’avait jamais tenu d’armes auparavant, et n’en avait d’ailleurs vue que quelques-unes, mais elles avaient toujours exercé une certaine fascination sur le jeune homme. Il avait l’impression que cela donnait du pouvoir à son possesseur. D’un seul mouvement de doigt, il pouvait choisir d’enlever la vie ou l’usage d’un membre à quelqu’un.

 Son choix lui semblait clair désormais. Il allait essayer de s’intégrer dans cet institut, voir où tout cela le mènerait.

« Je n’en ai pas… et… merci beaucoup » bafouilla-t-il, sa phrase perdant en volume à chaque mot prononcé si bien qu’il ne pût savoir si la directrice l’avait entendu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Welcome, Gentleman !   

Revenir en haut Aller en bas
 

Welcome, Gentleman !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Adam P. Moriharty, the Gentleman Murderer.
» Gentleman est la pour de vrai
» Angleterre, le gentleman est dans la place !
» « Un gentleman est un loup patient. » || PV. Emi & André
» Le gentleman et la gamine [PV Ake-chou]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Modern Institute of Seafront :: The Institut - Zone Rp :: 
Le Bâtiment
 :: Le bureau de la directrice
-