Partagez | 
 

 Visite du Ministre !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kathleen Stevenson
Directrice
avatar
Messages : 683
Date d'inscription : 12/08/2013

MessageSujet: Visite du Ministre !    Mer 12 Aoû - 10:01

[Le 12 août 1942, date anniversaire du MIS]

Ce jour était très important pour la directrice du MIS. C'était comme l'aboutissement de tout le travail qu'elle avait fourni, pour l'ouverture de l'institut et depuis. Elle avait engagé beaucoup d'efforts et fourni beaucoup d'énergie pour faire fonctionner cet établissement, et elle était plutôt fière de sa réussite. Les missions étaient couronnées de succès, les enfants en pleine forme et le gouvernement lui adressait régulièrement des notes de service extrêmement satisfaisantes. Oui, Kathleen avait l'impression d'avoir fait quelque chose d'important dans sa vie, d'avoir mener à bien le plus gros projet de son existance, et elle n'en était pas peu fière. C'était d'ailleurs aujourd'hui que cette réussite allait se concrétiser.

Le MIS recevait la visite du ministre de la guerre pour fêter les deux ans d'ouverture du Modern Institut of Seafront. C'était la première fois qu'un membre du gouvernement mettait les pieds sur les lieux, ils s'étaient toujours contentés de faire venir Kathleen dans leurs bureaux ou de communiquer par télégraphes cryptés avec elle. C'était donc un grand jour, et une grosse pression pour la directrice. Mais elle prenait ça du bon côté, du côté festif, et elle sentait que ça allait bien se passer. Elle avait confiance en ses enfants - elle était leur mère de substitution à tous - et elle savait qu'ils sauraient faire bonne figure. Ils étaient tous assez intelligents pour ne rien tenter de stupide aujourd'hui.

Ce matin là, Kathleen se leva à l'heure du petit déjeuner. Il était encore tôt et toutes les recrues sur place (excluant les agents en opération sur le terrain) étaient présentes. Elle fit teinter son verre avec un couteau pour obtenir l'attention de tous.

" - Comme vous le savez tous, aujourd'hui, nous fêtons les deux ans d'existence du MIS. Il ne serait pas là sans vous, vous faites un travail extraordinaire pour combattre le mal qui ronge ce monde. Je suis extrêmement fière de vous, et je ne suis pas la seule : en cette occasion, le Ministre de la Guerre en personne va nous rendre une petite visite au MIS. C'est l'occasion de lui montrer qui vous êtes, des enfants exceptionnels qui accomplissent de grandes choses dès le plus jeune âge. Je compte sur vous pour être prêts à dix heures tapantes, c'est l'heure où notre Ministre va arriver. Je vous attendrai devant le bâtiment principal, j'espère que vous serez tous bien habillés et que vous vous montrerez sous votre meilleur jour. Je vous fait confiance pour cela, mes enfants : montrez-leur qui vous êtes ! "

Kathleen souriait largement, des étoiles de fierté et d'excitation scintillaient dans ses yeux comme dans ceux d'un enfant. Elle était ravie et pleine d'espoir pour ce jour si particulier.

-------------------------------------------

Il était dix heures moins cinq. Tous les enfants étaient rassemblés devant le pavillon principal du MIS, ils étaient tous coiffés soigneusement et bien habillés. C'est alors que le ministre arriva. Il n'était pas suivi d'une grande délégation, juste d'un garde du corps et d'un chauffeur. C'était un gage de discrétion, ce fut très apprécié par Kathleen. Finalement, il sortit de sa voiture et se leva de toute sa hauteur d'Homme d'Etat avec son chapeau haut de forme. Au même instant, un membre du personnel hissait le drapeau britannique, l'Union Jack, devant le bâtiment principal. Tous les enfants du MIS entonnèrent l'hymne national anglais en même temps. C'était un beau moment, rares étaient les agents qui étaient anglais de naissance, mais tous se réunissaient aujourd'hui au tour d'un même drapeau, d'une même patrie. Leur patrie d'accueil, celle qui avait pris soin d'eux depuis leur arrivée. Les enfants chantaient bien et ils mettaient beaucoup de coeur à l'ouvrage. Kathleen s'approcha respectueusement du Ministre et le salua chaleureusement, le sourire aux lèvres.

" - Monsieur le Ministre, soyez le bienvenu au Modern Institut of Seafront ! Voici donc nos exceptionnels agents. C'est un plaisir de vous recevoir ici. "

Le ministre salua les enfants, ils répondirent tous à l'appel.

" - Souhaitez-vous effectuer une petite visite de nos infrastructures ? Les enfants pourront vous faire une démonstration de chaque site si vous le désirez. "

Le ministre le désirait, en effet, et semblait ravi d'être là. Au programme : visite du bâtiment principal (sans rentrer dans les dortoirs, c'était quand même l'intimité des enfants) excepté du troisième étage, visite de la zone d'entraînement et de détente, avec éventuelle démonstration de tir et de camouflage par les agents qui se porteront volontaires. Le groupe passera rapidement devant la Chapelle et le Cimetière, mais il n'y avait rien de spécial à dire là-dessus...

La visite pouvait donc commencer ! Kathleen et le Ministre s'avancèrent vers le premier lieu, le groupe d'enfants sur les talons. La directrice se demandait bien quel agent allait se porter volontaire pour montrer ses talents au ministre de la guerre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://institut-mi6.forumactif.org
Thomas Fauconnier
Agent opérationnel débutant
avatar
Messages : 54
Date d'inscription : 19/08/2013

Carnet de bord
Unité: A
Âge du personnage: 12 ans
Missions effectuées: 1

MessageSujet: Re: Visite du Ministre !    Lun 17 Aoû - 14:33

Aujourd’hui était un grand jour. MIS avait deux ans. J’étais plutôt content de faire partie de cette grande aventure. J’étais content du tournant que ma vie avait pris depuis mon départ de ce quartier lugubre, dans lequel je ne comptais remettre les pieds que pour arrêter le fléau qui se passait là-bas. En plus, les gens ne me reconnaîtraient probablement pas, et c’était tant mieux. Mais l’heure était plutôt aux festivités, actuellement.

Nous étions tous en train de manger au réfectoire, lorsque la directrice se leva pour entamer un discours. Elle attira l’attention des derniers bavards en faisant sonner son verre posé devant elle. La femme était émue de ce qu’il se passait, et ça se voyait. C’était d’ailleurs d’autant plus remarquable qu’elle était plutôt du genre à cacher ses émotions. Comme d’habitude, elle fit un discours irréprochable, tant elle avait l’air sûr d’elle. Elle ne trébuchait sur aucun mot, elle mettait l’intensité et le timbre correct sur les phrases qu’elle employait. C’était très clair : le MIS n’aurait pas été sans son courage et sa détermination. À événement exceptionnel, comportement exceptionnel. Aussi, une fois n’est pas coutume, je me levai et me mis à applaudir Kathleen. Elle le méritait amplement. J’espérais juste que les autres me suivraient, sinon, j’aurais l’air un peu con. Mais j’étais sûr qu’au moins certains feraient l’effort, pour ne pas me laisser tout seul : Riza, ou Jorgue par exemple. Et puis même. Comment ne pas être touché par ce qu’elle venait de dire ?

Comme j’avais fini de manger et que j’étais déjà levé, je quittai ensuite la table pour aller me préparer. Il fallait être tout beau tout propre pour la venue du ministre, quand même. J’étais bien ici, je me sentais comme chez moi, et je savais que je devais ça à la directrice. Je n’étais pas un fervent défenseur de ma patrie, mais je savais que ça lui ferait plaisir. On s’y était préparés, aussi, en apprenant l’hymne national, God Save The Queen. Je me surpris à le chantonner tout en essayant de peigner mes cheveux, ce qui se révéla un échec. Tant pis. Mes petits épis qui partaient dans tous les sens m’allaient très bien comme ça.

Une fois que nous étions tous fins prêts, nous descendîmes ensemble dans la petite cour. Nous étions plutôt excités, mais on savait se contrôler, ici. Kathleen était déjà dans la cours, en train de monter l’Union Jack avec un collègue. Eux aussi s’affichaient sous leur meilleur jour, ici. C’était amusant à voir. Mais après tout, on ne reçoit pas un Ministre n’importe comment !

En parlant du loup, c’est lui qui devait être en train de dévaler le petit chemin descendant qui menait vers la cour où nous nous tenions. En même temps, Kathleen se tenait brièvement à côté de nous, avec un regard empli de fierté, avant de se diriger vers le ministre. Pendant ce temps, nous mettions du cœur à chanter une version à peu près potable de l’hymne. Ça devait être beau à voir, sans doute, car l’homme semblait sourire.

Maintenant qu’il était plus proche, on pouvait voir à quoi il ressemblait. Il devait être dans sa quarantaine, mais plutôt bien conservé. Il était assez musclé et avait une belle moustache en-dessous de son nez. Il avait l’air gentil, et j’avais du mal à l’imaginer dans le domaine de la guerre. Kathleen nous présenta, et nous répondirent à son salut enjoué.

La directrice proposa ensuite de faire la visite du domaine, et que nous, les agents, commentions ce que l’homme pouvait voir. Il sembla enthousiaste à cette idée, et c’est ainsi que nous nous mîmes en route.

Les adultes se mirent devant, et se dirigèrent vers le bâtiment. Nous, on devait simplement suivre, et sans doute commenter une fois que la directrice s’arrêterait. Je préférais en être débarrassé au plus vite, aussi était-ce une bonne idée selon moi de commencer pour le premier lieu.

Et la première zone fût le bureau de préparation des missions. Comme d’habitude, nous ne pouvions pas rentrer, mais simplement regarder du pas de la porte. Le ministre, lui, pouvait progresser librement dans la pièce, évidemment. Kathleen lui expliqua que si nous restions là, c’était par mesure de sécurité. Ensuite, je me proposai d’expliquer ce qu’il se passait ici.

« Ici, Monsieur, on prépare les missions. On la prépare avec le contrôleur de mission qui nous accompagne du début à la fin d’une opération. C’est généralement lui qui travaille sur le dossier et qui décide comment on va procéder sur place. Il sait ce qu’on est capable de faire et quels sont les situations où nous seuls pouvons œuvrer. Il sait donc généralement comment faire avancer l’enquête. On doit attentivement étudier ce qu’il nous a préparé et on se prépare au maximum pour que la mission sur le terrain soit une réussite. Ce qui a été le cas jusqu’ici… »

Je crois que j’avais bien résumé l’affaire, j’étais plutôt content de moi. Je me demandais où nous irions par après… Le cabinet médical ? Les classes ? Autre chose ? Ils iraient sans doute dans le bureau de la directrice après la visite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mutamuriza Karinga
Agent opérationnel débutant
avatar
Messages : 45
Date d'inscription : 11/09/2013

Carnet de bord
Unité: A
Âge du personnage: 13 ans
Missions effectuées: 1

MessageSujet: Re: Visite du Ministre !    Mar 18 Aoû - 14:51

Aujourd'hui était un jour un peu spécial. Riza s'en souvenait bien parce-qu'il y a un an à la même date, il y avait eu un bel anniversaire à l'institut pour fêter sa première année d'activité. La deuxième allait certainement être une belle fête aussi. Lorsque Kathleen annonça la teneur de la journée, Riza était toute excitée mais aussi très impressionnée. Elle n'avait jamais rencontré de gens importants dans cette partie du monde et elle ne saurait pas trop comment se comporter en la présence du ministre. Mais elle n'aurait qu'à suivre ses amis et à faire comme eux, songea-t-elle. Elle applaudit la directrice à la suite de Thomas, elle aimait beaucoup cette directrice elle était toujours gentille avec eux et on sentait qu'elle croyait beaucoup en ses élèves. Personne n'avait envie de la décevoir, encore moins Riza qui avait eu une chance inouïe à être acceptée ici. Après tout, Kathleen aurait eu beaucoup de raisons de la refuser ici... Elle essayait de se montrer digne de sa présence ici, en mission par exemple. Et elle allait montrer au Ministre de quoi elle était capable.

Riza monta se préparer en même temps que Thomas. Elle était toujours seule avec Ayn dans le dortoir des filles de l'unité, et elle entreprit de dompter ses cheveux crépus qui partaient dans tous les sens. Elle perdit quelques dents de son peigne dans la bataille, mais elle parvint à leur faire prendre une forme à peu près acceptable, elle en était assez fière. Elle enfila ensuite sa plus belle robe blanche, celle pour les grandes occasions, qu'elle ne mettait jamais en fait. Elle avait l'air d'une petite fille toute sage là dedans, une parfaite écolière modèle. La couleur de la robe flashait encore plus sur sa couleur de peau, même si elle avait beaucoup éclairci depuis son arrivée en Angleterre. Elle était plutôt satisfaite de ses efforts, et descendit rejoindre les autres enfants.

Et puis le ministre arrivait. C'était assez émouvant de voir un monsieur aussi important s'intéresser à eux, alors que leur existence était top secrète dans tout le pays. C'était la première fois qu'ils voyaient quelqu'un d'extérieur de l'institut sans être sous couverture. Sous la montée du drapeau, l'hymne anglaise fut entonnée en coeur. Riza la connaissait comme les autres, elle l'avait appris ici et elle l'entonna avec une toute petite voix. Elle se sentait toujours illégitime de chanter cet hymne, comme si elle était un peu un imposteur d'entonner God Save the Queen alors qu'elle n'était pas vraiment des leurs. Mais elle le faisait par reconnaissance car elle ne pouvait nier que ce pays lui apportait beaucoup.

La visite de l'institut commença. Riza restait proche de son ami Thomas, qui lui semblait très à l'aise. Il expliqua au Ministre comment fonctionnait la salle des missions, il faisait ça vraiment très bien la fillette était impressionnée. Elle restait dans son mutisme habituel, elle ne prendrait jamais la parole devant le ministre c'était certain. Elle était bien trop timide et impressionnée pour ça. Mais elle ne voulait pas rester sans rien faire non plus. La visite continua dans le bâtiment principal, la bibliothèque... Les autres enfants de l'institut expliquaient le rôle de chacune des pièces les plus importantes. Le bloc médical fut passé rapidement, ce fut un adule qui expliqua cette partie là car les enfants ne la connaissaient pas très bien - ils étaient tous passés par là sans vraiment saisir pourquoi. Les enfants avaient tous été très impliqués lors de la visite du bâtiment principal.

L'extérieur pouvait alors être exploré. Riza ne pouvait pas parler au ministre mais elle voulait montrer de quoi elle était capable. Au stand de tir, ce sera elle qui prendra une arme et qui tirera sur les bottes de paille ornées de cibles. Elle touchera la cible en plein coeur, comme toujours, avec une parfaite maîtrise de l'arme à feu. Elle montrera au ministre que l'Angleterre apprenait à des petites africaines à ne jamais manquer leur cible. Et elle sera fière de montrer ça à un membre du gouvernement Anglais. De montrer qu'elle était là, loin de chez elle, mais qu'elle se battait tous les jours pour contrer les nazis au nom de l'humanité. Elle ne dira pas un mot et ne sortira pas de son mutisme, mais son regard déterminé en dira long sur son engagement au MIS. Et le Ministre sera impressionné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Visite du Ministre !    

Revenir en haut Aller en bas
 

Visite du Ministre !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le ministre des Haitiens hors-Haiti visite la diaspora
» Un Bernier nommé ministre des affaires étrangères
» Haiti-Premier ministre :Il s'appelle Ericq Pierre !
» QUID DU PREMIER MINISTRE PIEDS SENTI ??????
» Le premier ministre Michèle Pierre-Louis au mini-sommet économique de Punta Cana

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Modern Institute of Seafront :: The Institut - Zone Rp :: 
La Zone de Détente et la Chapelle
 :: Le Parc
-