Partagez | 
 

 Toutes les bonnes choses ont une fin [LIBRE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jorgue Puedos
Agent expérimenté
avatar
Messages : 81
Date d'inscription : 14/08/2013

Carnet de bord
Unité: A
Âge du personnage: 19 ans
Missions effectuées: 1

MessageSujet: Toutes les bonnes choses ont une fin [LIBRE]   Sam 4 Nov - 14:56

04 novembre 1944 - 15h00

Et voilà. Il était temps pour moi à présent de prendre ma retraite. J’avais atteint mes 18 ans le sept juillet dernier, ce qui signifiait que ma carrière d’agent était terminée. Le temps de finir les dossiers sur lesquels j’étais occupé et puis à moi la vie d’adulte ! Je ne savais pas trop comment me sentir par rapport à tout ça : le fait de partir d’ici, la suite de ma vie, ce qui m’attendait. Je savais en quoi ça allait consister, mais pas comment ça allait se passer.

J’allais aller à la plus prestigieuse des universités anglaises, Oxford, pour étudier le droit. J’en avais pour trois ans. Kathleen m’avait dit qu’avec l’enseignement dispensé au MIS, je n’avais aucun souci à me faire, que j’allais réussir sans problème. Je n’avais pas envie de partir d’ici. La vie ici était digne d’un monde parfait, et les missions à l’extérieur étaient vraiment excitantes. Un équilibre de vie que j’affectionnais particulièrement et qui, pour sûr, me manquerait très fort une fois parti d’ici.

Et puis, il y avait les gens ici, qui étaient tous incroyables. Tant du côté des enfants que des adultes, chacun avait quelque chose de phénoménal à offrir. Et c’est justement avec tous ces gens que j’étais rassemblé ici, dans le parc, pour fêter mon départ autour d’un petit goûter. Nous profitions d’un après-midi de novembre bien ensoleillé. Il faisait certes froid, mais nous étions bien couverts, et nous avions tous déjà connu bien pire.

Pour le moment, il y avait Kathleen, bien sûr, je voyais aussi Nikita et d’autres adultes. Parmi les agents, il y avait Matthias et Thomas. D’autres arriveraient peut-être plus tard. J’étais content de voir ceux qui venaient, mais je n’en voulais pas à ceux qui ne voulaient ou ne pouvaient pas se montrer. Ils avaient tous très certainement leurs raisons. Je remerciai chacune des personnes présentes et essayai d’un peu discuter avec chacun. Tout cela autour d’un bon thé et d’une tarte aux abricots. Ma préférée.

Je me dirigeai vers Matthias, le plus jeune ici présent, pour commencer à papoter avec lui.

« Je t’envie presque de n’avoir qu’onze ans et de pouvoir encore rester ici autant d’années ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel Deschamps
Administrateur
avatar
Messages : 1486
Date d'inscription : 12/08/2013
Age : 25

Carnet de bord
Unité: B
Âge du personnage: 13 ans
Missions effectuées: 1

MessageSujet: Re: Toutes les bonnes choses ont une fin [LIBRE]   Lun 22 Jan - 16:09

Le pot de départ de Jorgue un après-midi ensoleillé de novembre, chose rare en ces contrées anglaises. Pourtant, cela ne suffisait pas à Gabriel pour éclaircir son humeur. Jorgue était le seul véritable ami qu'il avait ici au MIS, mise à part Matthias qui était bien plus qu'un ami pour lui. S'il s'entendait globalement bien avec tout le monde, ce n'est que Jorgue qui était suffisamment rentré dans son intimité pour qu'il lui confie sa confiance - une confiance pleine et entière. Gabriel était donc morose depuis qu'il avait reçu cette invitation, et il avait prévu dès réception de ne pas y aller. Au fond, c'était un grand sensible, et pour cacher tout ça, il préférait s'isoler pour broyer ses idées noires tout seul. Dans ces moments de solitudes, ses mauvaises habitudes revenaient, même s'il avait fait de gros progrès psychologiques depuis son arrivée ici. Mais là, le départ de Jorgue, c'était un coup dur trop difficile à encaisser pour lui... Il préférait donc se renfermer sur lui-même, réflexe de protection pour lui.

Il laissa passer le début de l'après-midi assis dans sa chambre, les genoux entre les bras à se bercer doucement dans la pièce sombre et non éclairée. Il pensait à tout et à rien à la fois, beaucoup de choses tourbillonnaient dans sa tête. Des souvenirs joyeux comme sordides. Il avait une mémoire bien trop fournie, et il avait un souvenir bien trop net des horreurs qu'il avait vécu, il aurait voulu les oublier comme pour un choc post-traumatique, mais non, il se souvenait du moindre détail. S'il n'y pensait plus trop en temps normal, puisqu'il était heureux ici, il ne pouvait pas y échapper au moment où son ami allait le quitter. La tristesse reprenait le dessus...

Il se leva d'un bond. S'il n'y allait pas, il ne le reverrait jamais. Et il n'aurait même pas pu lui dire au revoir. Cette unique pensée le mit dans une rage noire - non, il n'allait pas s'infliger ça par simple bêtise égoïste. Il ne pouvait pas le laisser s'en aller comme ça, et couper tout contact sans espoir de se revoir un jour... Il en voulait beaucoup à Jorgue de partir, de l'abandonner presque seul ici. Mais au fond, il savait que c'était ainsi que fonctionnait l'institut, et qu'il était puéril d'en vouloir à son ami alors qu'il n'était nullement responsable de son malheur...

Il marcha machinalement jusqu'au parc, comme un robot, il avait un peu déconnecté ses neurones. Il reprit conscience de la réalité lorsqu'il arriva sur place et vit la petite assemblée. Il reconnut Matthias, il se dirigea instinctivement vers lui. En ce moment stressant, il avait besoin d'être rassuré... Il s'approcha de Matthias au même moment que Jorgue et intercepta leur début de conversation. Il répondit avant que son petit frère n'ait eu le temps de réagir.

" - Tu devrais rester alors, si tu ne veux pas partir !"

La voix de Gabriel était douce et teintée d'un sourire timide. On voyait que l'idée le terrifiait mais qu'il avait fait un effort pour ne pas être trop sombre et ne pas plomber l'événement.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthias Speth
Administrateur
avatar
Messages : 1685
Date d'inscription : 12/08/2013
Age : 25

Carnet de bord
Unité: B
Âge du personnage: 11
Missions effectuées: 1

MessageSujet: Re: Toutes les bonnes choses ont une fin [LIBRE]   Sam 3 Mar - 23:10

Le temps passe vite quand même. Je me souviens encore quand je suis arrivé ici, il y a presque quatre ans. Comment ne pas m’en souvenir ! Pas que c’était réellement un bon souvenir… Du moins, ce qu’il y a eu avant mon arrivée au MIS, si ce n’est ma rencontre avec Gabriel (où est-il d’ailleurs ?). Bref, je m’embrouille. Le temps avait filé à une vitesse folle. Il faut dire aussi qu’ici on est souvent très fort occupés, on n’a pas vraiment le temps de s’ennuyer.
 
Et voilà, après quatre ans d’existence, l’institut connaissait son premier départ à la retraite. Ça faisait bizarre quand même, d’autant plus que nous n’étions qu’un petit nombre d’agents. Le vide se ferait vite ressentir. Jorgue avait toujours le plus âgé parmi les jeunes. Il était un peu notre grand frère à tous, notre sage à nous. L’exemple à suivre. Alors oui, ça faisait quelque chose. Quand j’ai reçu le petit carton d’invitation au goûter d’adieu, j’ai dû retenir une petite larme quand même. Et là aussi, maintenant qu’on y est.  C’est dur. C’est comme si… Comme si tout perdait son sens avec une personne en moins dans les effectifs. Et puis, il y avait cette pensée envahissante aussi : un jour aussi viendrait mon tour. Et le tour de Gabriel. Il partirait en même temps que moi. Il fallait que je lui fasse faire la promesse. On ne pouvait vivre l’un sans l’autre. D’ailleurs, où est-ce qu’il restait, bon sang ? Il n’allait quand même pas louper l’événement ? S’il osait, j’irais le chercher. Je savais où il se cachait en général. Je le connaissais par cœur.
 
Mais pour l’heure, j’étais dans le parc, avec tous ceux présents (forcément…), nous mangions de la tarte à l’abricot. Ça me rappelle un peu celle que ma maman me faisait quand j’étais plus petit. Bon, ce n’est pas une bonne idée de penser à ça ici, sinon je vais définitivement finir par chialer. Jorgue vint vers moi et commença à me parler et au même instant, je vis Gabriel arriver du coin de l’œil. Enfin, ce n’était pas trop tôt !
 
« Je t’envie presque de n’avoir qu’onze ans et de pouvoir encore rester ici autant d’années ! » s’exclama-t-il. Je voulais prendre un instant pour réfléchir à ce qu’il venait de dire, mais je n’eus pas le temps. Gabriel, enfin arrivé à notre hauteur, répondit avant moi, à la volée :
« Tu devrais rester alors, si tu ne veux pas partir ! »
 
Sa remarque me fit sourire. Si seulement c’était aussi simple… Ce n’était pas à moi de répondre, mais à Jorgue. Aussi, je me tus pour lui laisser la place.


Un monde parfait? Regarde ce monde, c'est un grand carnaval !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jorgue Puedos
Agent expérimenté
avatar
Messages : 81
Date d'inscription : 14/08/2013

Carnet de bord
Unité: A
Âge du personnage: 19 ans
Missions effectuées: 1

MessageSujet: Re: Toutes les bonnes choses ont une fin [LIBRE]   Mar 6 Mar - 12:35

J'avais à peine fini ma phrase que Gabriel nous rejoignit en s'exclamant que si je voulais rester, je n'avais qu'à faire cela.  Si seulement c'était aussi simple.

"Viens ici, Gabriel. Et toi aussi Matt'" et je les serrai fort dans mes bras contre moi. C'était comme des petits frères pour moi et ils allaient évidemment me manquer. Terriblement même. Je sentis une larme couler le long de ma joue et je ne cherchai pas à la retenir. Il n'y avait pas de honte à être ému dans pareille situation. Nous restâmes comme ça quelques instants avant de se séparer.

"Gabriel. J'ai bien sûr pensé à rester. Mais je sais que si je prends cette décision maintenant, je ne quitterai plus jamais cet endroit. J'aimerais bien vivre une vie... Disons normale... Quelques années. Quelques mois au moins. Voir ce que ça fait. J'ai oublié. Mais je te promets deux choses : je reviendrai dans quelques années. Et je vous rendrai régulièrement visite d'ici-là."

Je regardai Gabriel droit dans les yeux.

" Gabriel. J'ai eu la chance d'effectuer une mission avec toi et tu es un agent brillant. En tout cas, un acteur brillant. Tu devrais faire du théâtre. Je te l'ai déjà dit ? Peut-être. Peu importe. Vous allez me manquer. Très fort. Partir d'ici, c'est comme quitter sa famille. Je reviendrai. Je reviendrai. "

Je n'arrivais plus à parler, l'émotion bloquait ma voix. J'étais évidemment super triste de quitter cet endroit fabuleux. Mais je savais aussi, au fond de mon cœur, que j'avais pris la bonne décision, celle qui était le mieux pour moi. J'étais sûr de vouloir revenir travailler ici plus tard, et Kathleen m'avait assuré que la porte serait grande ouverte. Mais je voulais prendre du recul par rapport à tout ça. Aller étudier le droit pour défendre les opprimés et les plus faibles. Entendre un autre discours. Rencontrer de nouvelles personnes. Bien sûr j'étais anxieux à cette idée, mais ce serait une expérience riche. Ce serait une expérience qui me permettrait, en revenant ici, d'apporter un réel plus à l'institut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel Deschamps
Administrateur
avatar
Messages : 1486
Date d'inscription : 12/08/2013
Age : 25

Carnet de bord
Unité: B
Âge du personnage: 13 ans
Missions effectuées: 1

MessageSujet: Re: Toutes les bonnes choses ont une fin [LIBRE]   Mar 6 Mar - 18:09

D'emblée, Jorgue serra Gabriel et Matthias dans ses bras. Au MIS, les démonstrations d'affection étaient assez rares. Chaque enfant était assez marqué par la vie, et même s'ils étaient tous très différents, aucun n'était aussi démonstratif. Gabriel fut d'autant plus touché par cette réaction de son ami qui montrait qu'il tenait réellement à lui, et qu'il ne lui en voulait pas pour son mauvais comportement du début... D'ailleurs il ne l'évoquait même pas, et ne parlait que des bons souvenirs qu'ils avaient ensemble.

Au fil des paroles de Jorgue, la gorge de Gabriel se serra et il dû faire un gros effort pour ne pas pleurer. Ses yeux rouges s'humidifièrent néanmoins, il parvint seulement à retenir les larmes de sortir plus loin.

" - C'est beau comme projet..."

Gabriel décida rapidement de se taire, vu sa voix chevrotante qu'il n'assumait pas du tout. D'autant plus qu'il entamait la mue de l'adolescence, ce qui n'aidait pas.

Au fond, les paroles de son ami lui avaient fait le plus grand bien. Il avait répété qu'il reviendrait, ça le rassurait grandement. Il avait eu tellement peur de le perdre définitivement... Il avait hâte qu'il passe leur rendre visite pour lui conter ses aventures hors d'ici. Bien sûr, lui aussi se demander comment c'était de vivre là dehors, surtout avec la fin de la guerre qui s'annonçait. Il était secrètement pressé de découvrir le monde lui aussi...

Mais il n'était pas prêt pour ça. Jorgue l'était, et il pourrait lui raconter tout ça. Au fond, il n'y avait pas de quoi déprimer pendant des jours... Non, son ami ne l'abandonnait pas. Il prenait juste son envol pour mieux revenir. Le visage de Gabriel s'adoucissait totalement à présent. Il s'autorisa une petite phrase supplémentaire, un peu timide cependant.

" - Tu vas me manquer tu sais... "


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthias Speth
Administrateur
avatar
Messages : 1685
Date d'inscription : 12/08/2013
Age : 25

Carnet de bord
Unité: B
Âge du personnage: 11
Missions effectuées: 1

MessageSujet: Re: Toutes les bonnes choses ont une fin [LIBRE]   Ven 9 Mar - 17:43

J'étais curieux de voir comment Jorgue allait réagir à la remarque de Gabriel et j'eus bien vite la réponse. Il nous invita à une accolade amicale, même si je sentais que j'étais un peu... De trop, disons. Pas que Gabriel et Jorgue ne voulaient pas de moi, mais ils avaient une relation spéciale. Une relation fraternelle assez forte, que j'avais certes avec Gabriel, mais pas forcément avec Jorgue.

Après quelques instants à rester comme ça, le câlin prit fin, et Jorgue prit la parole pour répondre. Sa voix tremblait sous l'émotion. Il expliqua, essentiellement à Gabriel, son projet d'étudier le droit pour rendre le monde meilleur de protéger les faibles et démunis. Beau projet, à l'image de la personne. Un peu naïf sans doute, mais c'était bientôt la fin de la guerre, alors tous les espoirs d'un monde meilleur étaient permis.

Il nous promit également de venir nous rendre visite d'ici-là et qu'il viendrait plus tard travailler ici une fois ses études finies. C'était également des beaux projets. Puis il arrêta de parler, coupé par l'émotion. Gabriel aussi parla peu, sa voix étant fort instable. J’avais aussi envie d’apporter mon petit mot, vu que je n’avais encore rien dit. 

« Pour nous tous, tu as toujours été un exemple à suivre, Jorgue. Tu étais l’aîné, un peu notre grand frère à nous tous. Gabriel a raison, tu vas tous nous manquer. Ça va faire bizarre sans toi, ici. » 

Je pouvais me permettre de parler un peu plus, parce que, étonnamment, j’arrivais à gérer mes émotions. J’étais triste, bien entendu, mais la vie suit son cours après tout, on grandit tous, et on finit par passer à d’autres choses. Qu’est-ce que je ferais moi, une fois ma retraite atteinte ? Je préférais ne pas penser à cette déprimante question maintenant. Un départ à la fois était suffisant.


Un monde parfait? Regarde ce monde, c'est un grand carnaval !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Toutes les bonnes choses ont une fin [LIBRE]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Toutes les bonnes choses ont une fin [LIBRE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» melody&alvin → toutes les bonnes choses ont une fin !
» Bon Anniversaire Coccinelle !!!
» ANNA ✁ Les bonnes choses de la vie sont illégales, immorales ou font grossir.
» Toutes les belles choses ont une fin.
» Parce que le goût des bonnes choses rapproche.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Modern Institute of Seafront :: The Institut - Zone Rp :: 
La Zone de Détente et la Chapelle
 :: Le Parc
-